micropigmentation capillaire & maquillage permanent

FOIRE AUX QUESTIONS

Consultez notre foire aux questions et trouvez les réponses à vos questions

Je n'arrive pas à vous joindre par téléphone. Comment puis-je vous joindre ?

Je suis sincèrement navrés de ne pas pouvoir prendre vos appels.

Malheureusement, je suis seule  à travailler au sein de mon cabinet et étant en prestation la journée, je ne peux répondre à vos appels, et je n’ai pour le moment pas la possibilité de recruter quelqu’un pour y répondre.

Je travaille  de 09h00 à 18h00 et bien que j’essaie dès que je peux, entre deux RDV, je n’ais pas la possibilité, pour des raisons techniques et d’hygiène évidentes, lors de mes prestations en clientèle, et pour des raisons techniques et par respect aussi, de répondre au téléphone lors de mes journées de travail.

Il est primordial pour moi, et par amour pour mon métier et mes clientes, de rester concentrés et disponibles à 100% lors de mes RDV .

 

Je vous invite donc à privilégier les SMS, et également à lire la réponse à la question suivante pour vous indiquer mon mode de fonctionnement en cas de prise de contact pour une demande de RDV.

JE N’AI PAS TROUVÉ LA RÉPONSE À MA QUESTION

Vous avez bien lu l’ensemble de notre site internet, ainsi que notre F.A.Q mais n’avez pas trouvé la réponse à votre/vos question(s) ?

N’hésitez pas à me contacter par SMS. UNIQUEMENT au 06.58.25.09.98, je vous répondrais avec grand plaisir.

QU’EST-CE QUE LA TRICOPIGMENTATION ?

La tricopigmentation est une technique médico-esthétique de dermopigmentation. Il s’agit d’une méthode consistant à donner l’illusion parfaite d’une chevelure densifiée. Cette pratique appartient à la branche de la micropigmentation, mais concerne exclusivement le cuir chevelu.

 

COMBIEN DE SEANCES SONT NECESSAIRE POUR LA TRICOPIGMENTATION ?

La tricopigmentation nécessite, selon les besoins et les demandes, deux à quatre séances afin que le rendu soit à la hauteur des attentes du patient. Ces séances sont espacées d’une semaine à 10 jours sauf la dernière séance, il faudrait attendre 1 mois pour une dernière touche de beauté !

 

est-ce que une séance de tricopigmentation est douloureuse ?

Le traitement de la Tricopigmentation n’est pas douloureux et est beaucoup moins invasif qu’une intervention chirurgicale, elle intervient moins en profondeur, ne nécessite aucune anesthésie et la finesse des aiguilles fait que le traitement est généralement bien toléré.

 

Le résultat est-il visible dès la première séance de tricopigmentation ?

Oui ! Nos praticiens ne traitent jamais une seule partie à la fois, mais toute la zone et ce dès la première séance. Le résultat est donc présent en totalité avec un effet très naturel dès votre sortie du cabinet.

 

La consultation pré-traitement en tricopigmentation est-elle gratuite ?

Oui ! Chez Ipek G. Dermo, nous mettons un point d’honneur sur la rencontre à distance dans un premier temps ensuite sur place entre le patient et son praticien avant le traitement  .

Celle-ci vous permet d’avoir toutes les réponses à vos questions ainsi que sur vos doutes quant au futur traitement. Nos consultations sont donc gratuites et n’impliquent aucun engagement.

La tricopigmentation chez Ipek G. Dermo est-il réalisé dans une salle stérile ?

Chez Ipek G. dermo nous mettons un point d’honneur à l’application de toute règle d’hygiène et de désinfection.
La prestation de tricopigmentation est donc réalisé dans une salle de traitement stérilisée après chaque passage et où le matériel utilisé est à usage unique.  Les règles en vigueurs telles que le port du masque ou l’application de gel hydroalcolique sont obligatoires au sein de notre cabinet.

QU’EST-CE QUE le maquillage permanent ?

La dermopigmentation, ou maquillage permanent, est une technique qui permet, à l’aide de très fines aiguilles, de pigmenter la peau en surface du derme. Pour cela, j’utilise des pigments hybrides (qui ne virent pas dans le temps), de haute qualité, stériles et des injectons dans la peau grâce à une aiguille d’une extrême finesse (modules stériles à usage unique). Cette technique perdure de 6 à 24 mois et nécessite une retouche maximum 3 mois après la première intervention puis tous les 1, 2 ou 3 ans en fonction du degré d’absorption de la peau.

 

POURQUOI LE MAQUILLAGE PERMANENT DURE MOINS LONGTEMPS QUE LE TATOUAGE ?

Principalement pour deux raisons :

  1. Lorsque je réalise un maquillage permanent, je fais en sorte que mon aiguille se situe seulement à 0,2 – 0,3 mm sous l’épiderme ce qui veut dire que j’implante le pigment très peu profondément, pour qu’il puisse être plus facilement éliminé par l’organisme dans le temps et éviter des désagréments causés par un piquage bien trop profond.
  1. Le visage est exposé à la lumière du jour quotidiennement, est bien plus souvent touché, sollicité, et fabrique naturellement plus de sébum. Ce qui active naturellement le renouvellement cellulaire et donc favorise l’élimination du pigment.

La pigmentation s’éclaircira donc plus rapidement qu’un tatouage sur le corps.

MAIS ALORS, POURQUOI N’IMPLANTEZ VOUS PAS LE PIGMENT AUSSI PROFONDEMENT QUE LE TATOUAGE POUR QUE CELA TIENNE PLUS LONGTEMPS ?

Lorsqu’on choisit de se faire tatouer, on sait que c’est pour la vie.

Mais on sait aussi deux choses : une fois cicatrisé, la couleur noire ne restera jamais intacte, et le dessin ne restera pas aussi fin qu’à la sortie.

En effet, cicatrisé, la couleur deviendra légèrement grise voire bleutée/verdâtre et le dessin s’épaissira aussi.

Et en fonction de la peau du client, mais aussi en fonction de la façon de piquer du tatoueur (par exemple trop prondément) le tatouage sera encore plus gris/bleu/vert, encore plus épais.

C’est un fait, et c’est une chose qui ne changera pas quand un pigment est implanté dans une peau.

Le but du maquillage permanent est de vous embellir durablement, avec un effet naturel, mais surtout une couleur cicatrisée durable et adaptée en fonction de votre phototype de peau, de la couleur de vos sourcils ou de vos lèvres, mais aussi de la couleur que vous souhaitez.

C’est donc bien plus complexe de choisir une couleur à la fois adaptée, mais aussi durable, et qui vous plait, lorsqu’il s’agit de maquillage permanent.

En clair, un maquillage permanent de qualité nécessite une connaissance parfaite de la peau et de son client (phototypes, tons et sous tons, types, mode de vie, métabolisme, etc….),  de la colorimétrie et mixologie des pigments, le tout allié à une maîtrise parfaite de la technique et de la profondeur de piquage.

Car vous l’avez compris, comme pour un tatouage, plus le pigment est implanté profondément dans la peau, plus votre maquillage permanent durera longtemps (à vie), mais vieillira aussi forcément mal dans le temps (il deviendra gris ou très terne et s’épaissira).

Mone but, est de maîtriser parfaitement la pression avec laquelle j’injecte les pigments dans votre peau. Plus le geste sera léger, presque aérien et délicat, mieux les pigments pourront s’estomper au fil du temps.

Il ne vous reste plus qu’à choisir votre technicien(ne) :

Si vous choisissez un technicien qui a une pression forte pour implanter le pigment profondément :

  • Piquage douloureux, saignements, gonflements et ecchymoses
  • Investissement sur le long terme (restera à vie)
  • Cicatrisation difficile (croûtes disgracieuses, mauvaise rétention du pigment, cicatrices)
  • Le pigment cicatrisé devenant gris ou très terne et fusé, vous obligera à faire des retouches régulièrement pour tenter de camoufler/recouvrir la couleur ou rattraper le dessin/tracé qui ne conviendra pas, mais la peau étant trop surchargée et cicatricielle, le nouveau pigment ne tiendra pas.
  • Il vous sera également très difficile de le faire partir par la suite si vous souhaitez l’effacer, car trop profond.

Si vous choissisez un technicien qui a une pression légère pour implanter le pigment à la profondeur adaptée :

  • Piquage non douloureux, pas de saignement, ni d’ecchymose ou de gonflement.
  • Tenue entre 6 et 18 mois moins longue qui minimise le risque de mauvais vieillissement des pigments.
  • Cicatrisation facile (légères croûtes/peaux sèches, bonne rétention du pigment, renouvellement de la peau sans cicatrice)
  • Le pigment cicatrisé ternira légèrement, mais en ayant une peau adaptée et en utilisant une couleur assez lumineuse, la couleur cicatrisée sera simplement cendrée pour se confondre parfaitement avec votre phototype et donner un aspect ultra naturel, stable sur le moyen/long terme.
  • Une retouche fixatrice est très souvent nécessaire pour fixer le pigment, peaufiner les détails et intensifier si besoin, puis une retouche annuelle maximum (voir idéalement tous les 2 à 3 ans).
  • Attention : Pour respecter votre peau, et toujours garder un joli resultat cicatrisé, durable, ne venez en retouche que lorsque le pigment est bien estompé voir effacé, pour toujours repartir sur de bonnes bases, avec une peau totalement remise, et pouvoir réimplanter le plus, de pigment nouveau possible sans surcharger la peau.
QUELS SONT LES AVANTAGES DE LA DERMOPIGMENTATION ?

La première chose essentielle à noter est qu’une vraie dermopigmentation de qualité ne remplacera jamais l’effet maquillé. Le but n’est pas d’avoir littéralement un « maquillage permanent » mais plutôt de profiter d’un embellissement léger et naturel.

Ces 3 grands avantages seront donc :

  • Avant tout, et dans la limite du possible et du raisonnable, à corriger une imperfection comme une asymétrie, camoufler une tache, améliorer la forme, la couleur, etc.
  • Avoir cet effet d’embellisement discret et naturel, au quotidien. Le but étant que, maquillée, ou non, votre dermopigmentation se fonde parfaitement avec votre visage, même au naturel.
  • Pour celles/ceux qui affectionnent particulièrement le maquillage au quotidien et travaillent un look toujours sophistiqué, la dermopigmention peut se travailler de façon plus intense, mais nous n’affectionnons pas les résultats trop chargés, qui pourraient finir par vous lasser, et mal veillir pour les raisons exposées dans la réponse à la question précédente. L’idéal est que cette dermopigmentation vous serve plutôt de guide pour vous maquiller, si vous préférez un résulat très prononcé, vous épiler, ou dessiner, avec une grande facilité et rapidité, grâce au tracé permanent.

N’oubliez pas, le but du maquillage semi-permanent est d’embellir naturellement votre visage et devenir la meilleure version de vous-même, pas de vous changer ou fixer une image de vous qui pourrait vous lasser dans quelques mois ou années.

QUELLE EST LA DIFFERENCE ENTRE TOUTES LES DIFFERENTES TECHNIQUES PROPOSEES ?

Si cette question vous intéresse, c’est que vous êtes peut-être arrivé trop vite dans cette F.A.Q. !

Avant de continuer la lecture, je vous invite à visiter la rubrique « mes prestations » où vous pourrez retrouver nos différentes prestations avec leurs descriptions détaillées, leurs particularités, ainsi que les photos d’illustrations. Cela pourra vous aider à vous faire une idée et peut-être déjà à trouver quelle technique vous serait le plus adapté .

Mais en tous cas, ne vous en faites pas, si vous avez bien lu et compris les différences entre chaque technique, mais que vous n’arrivez pas à choisir, ce n’est pas grave ! En effet, idéalement, la technique à choisir, c’est en réalité à moi de vous la conseiller en fonction de tous les impacts que le choix d’une technique par rapport à une autre aura sur le court/moyen/long terme selon une multitude de facteurs que j’aurai identifiés et traités lors de notre diagnostic client personnalisé juste pour vous ! Comptez donc sur moi pour vous conseiller de la façon la plus honnête et adaptée !

JE ME MAQUILLE AU QUOTIDIEN ET SOUHAITE AVOIR EXACTEMENT LE MEME RENDU. AURAIS-JE LE MEME RESULTAT ?

En fait, tout dépend de comment vous vous maquillez !

 

Si vous avez l’habitude de vous maquiller de façon légère, juste pour ajouter un peu de pep’s à votre visage et corriger là où il y en a vraiment besoin, sans pour autant travailler quelque chose de trop marqué, foncé, ou tricher, en modifiant ou dépassant pour épaissir la forme, dans ce cas là, oui.

Gardez en tête que, comme les tatoueurs, nous sommes aussi des artistes à notre façon. Un artiste a sa propre sensibilité, son propre style, et dans mon atelier, je tiens à conserver mon identité. Et mon identité, c’est le discret, le naturel, mais aussi et surtout un joli résultat cicatrisé sur du long terme, qui ne vous lassera pas, qui ne vieillira pas mal, et qui restera en adéquation avec ma philosphie (respect de la peau, projection sur du moyen/long terme, etc…).

 

Comme expliqué dans la réponse à la question précédente, je préfèrre utiliser la dermopigmentation pour sublimer et non maquiller pour toutes les raisons déjà expliquées (mauvais vieillissement du dessin et de la couleur, problèmes de cicatrisation, etc…).

 

N’oubliez pas que lorsque vous vous maquillez, vous avez toujours la possibilté de changer au gré de vos envies. Si vous vous lassez, ou que vous n’aimez plus la forme ou la couleur que vous utilisiez depuis des mois et/ou des années, vous n’avez plus qu’à démaquiller, ne plus remaquiller, ou modifier très simplement.

Également, le maquillage apporte un effet de texture SUR la peau. En dermopigmentation, non seulement, le pigment restera sur du moyen/long terme, il ne pourra donc pas être effacé facilement, et, est implanté SOUS la peau. Il ne rendra donc jamais comme un maquillage, mais plutôt agira comme un « voile » qui sublimera, définira, colorera subtilement la zone choisie, de façon légère et naturelle. Le résultat d’un maquillage permanent est donc toujours mat et la couleur, sous la peau, est en synergie avec votre couleur naturelle de sourcils, ou lèvres.

 

Pour toutes ces raisons, le résultat de la dermopigmentation pourra s’approcher au maximum de vos habitudes de maquillage à conditions que celles-ci soient semblables à mes créations. Mais ne partez pas sur l’idée que le résultat que vous obtiendrez en venant chez moi, soit identique à ce que vous obtenez lorsque vous vous maquillez.

La technique utilisée est totalement différente. Le résultat le sera donc aussi, logiquement, mais, nous l’espérons, vous plaira encore plus, car beaucoup plus précis, et qualitatif qu’un résultat obtenu avec du maquillage.

COMMENT CHOISIR LA FORME DE MES SOURCILS/MES LÈVRES ? PUIS-JE VOUS DEMANDER DE RÉALISER UNE FORME À PARTIR D’UNE IMAGE OU DE MES HABITUDES MAQUILLAGE (TRICHER, DEPASSSER, MODIFIER LA FORME) ?

La réponse à la question précédente répond en grande partie à cette question, je vous invite donc à la lire si ce n’est pas déjà fait.

 

En résumé : vous n’obtiendrez jamais le même résultat que sur une photo. Il y a autant de peaux, types de peaux etc, que de personnes sur cette terre. Pour obtenir un certain résultat en dermopigmentation, il y a une multitudes de critères et paramètres qui entrent en compte notamment le principal, la peau, qui est totalement différente pour énormément de raisons d’une personne à l’autre. Et le moindre détail peut tout changer !

En ce qui concerne la forme, c’est pareil, que vous aimiez une forme sur une photo ou que vous ayez également l’habitude de tricher avec du maquillage, en maquillage permanent, c’est complètement différent, pour toutes les raisons expliquées dans la réponse à la question précédente également.

 

SOURCILS : Chaque visage est différent, donc chaque paire de sourcils l’est aussi ! Le but du maquillage semi-permanent, peu importe la technique choisie, est d’embellir naturellement VOTRE visage, et devenir la meilleure version de vous-même. j’établie la forme de VOS sourcils, en se fiant à des repères de calculs précis et la morphologie de VOTRE visage.

 

LÈVRES : Contrairement aux sourcils où je pourrai tout de même recréer une forme (en respectant évidemment la base sourcilière présente), pour la bouche c’est un peu différent.

Je ne tatoue pas sur la peau mais sur la muqueuse. La forme, l’épaisseur, et les limites de votre muqueuse indiqueront donc forcément les limites de notre dessin/tracé. Par exemple, je ne peux pas dépasser de vos lèvres. Je pourrai améliorer et corriger légèrement la forme tant que je le pourrai et que la base me le permet. Mais je ne peux en aucun cas créer une forme sur mesure ou encore dépasser du contour naturel pour grossir vos lèvres.

Aucune pigmentation ne sera donc faite au-dessus ou en-dessous de votre ligne naturelle : qui vieillit très mal, car la distinction entre le pigment implanté dans la muqueuse par rapport à celui implanté dans la peau sera flagrante à cause de la différence de texture et de couleur de la peau.

La correction se fera donc plutôt pour un contour flou/effacé/pas assez prononcé, une asymétrie, une hyper pigmentation ou dépigmentation.

Si vous voulez une bouche plus pulpeuse, mieux vaut opter pour des techniques adaptées (injections) plutôt que de déborder tout autour de vos lèvres avec le pigment, ça ne sera vraiment pas joli du tout !

JE NE ME MAQUILLE JAMAIS. PUIS-JE FAIRE DE LA DERMOPIGMENTATION SANS QUE CELA NE SE VOIT ?

Plutôt que de ne travailler que sur une partie, il est préférable de tatouer sur l’ensemble de la zone concernée, pour un rendu et une évolution plus homogène et donc un effet plus naturel dans le temps.

Je pourrais cependant travailler un effet plus ou moins dégradé en fonction des envies.

 

SOURCILS :

Exemple de cas le plus demandé : Vous avez des sourcils très fournis à la tête et au centre mais très peu de poils sur les queues, vous souhaitez homogénéiser le tout sans pour autant foncer d’avantage les têtes et centres. Et pour cela, vous aimeriez ne travailler que les queues de sourcils.

Pour cela, je pourrai travailler un effet poudré dégradé plus intense sur les queues, ou un poil à poil plus léger en tête puis un poil à poil plus serré sur la queue pour corriger et créer une illusion parfaite.

 

BOUCHE :

Exemple de cas le plus demandé : Vous souhaitez réaliser un contour dégradé. Vous ne souhaitez donc pas de remplissage sur les lèvres.

Malgré l’effet contour dégradé souhaité, il faut d’abord implanter une couleur sur l’ensemble de la muqueuse. Cela permettra d’abord d’uniformiser et corriger toutes les imperfections présentes sur les lèvres. Ensuite, nous pouvons choisir une couleur plus foncée pour travailler l’effet contour dégradé, 3D. La prestation est donc plus longue et plus technique, mais plus harmonieuse et cohérente une fois cicatrisée avec deux jolies couleurs qui s’associent parfaitement.

Bien que je conseille toujours à mes clientes de tenter d’abord, dans un premier temps, un remplissage simple, qui donnera un rendu plus naturel, et plus moderne. De plus, parfois, naturellement, avec l’exfoliation naturelle de la bouche à force du quotidien, celle-ci, sans retouche peut rendre un effet contour dégradé.

Vous pourrez choisir, de le laisser, sans avoir besoin de retouche, ou bien de prendre votre RDV retouche pour pigmenter le centre, afin d’obtenir un résultat cicatrisé homogène.

Y A-T-IL DES CONTRE-INDICATIONS ?

Effectivement, les contre-indications sont nombreuses (Grossesse, allaitement, épilepsie, maladies du système nerveux, diabète, hémophilie, prise d’anticoagulants, maladies cardiovasculaires, maladies contagieuses, fièvre, emprise de l’alcool ou de stupéfiants, maladies dermatologiques, personnes immunodéprimées, insuffisances cardiaques, rénales, hépatiques.. ) auquel cas, la pratique de la dermopigmentation est interdite ou sous conditions uniquement, grâce à la remise d’un accord écrit par votre médecin le jour de notre RDV.

 

Dans tous les cas, avant chaque RDV, une consultation à distance, par échanges écrits est obligatoire avant toute prise de RDV en ligne.

Veillez à bien lire l’ensemble de mon site internet avant de me contacter, pour connaître le protocole exact, puis contactez-moi pour que je puisse vous envoyer les conditions, et contre-indications pour la prise de RDV.

Y A-T-IL DES DOCUMENTS A SIGNER ?

Lors de votre arrivée au rendez-vous, nous prenons un temps ensemble pour discuter (description de la prestation, les contre-indications, les risques, l’entretien, etc…) pour être sûr de n’avoir rien omis lors de notre entretien à distance. De cette discussion s’en suit plusieurs documents à signer ou remis en fin de prestation :

– A SIGNER SUR PLACE le jour J : Le consentement éclairé, et droit à l’image, accompagnés de votre pièce d’identité (Ces documents seront conservés par mon enseigne. L’historique de vos visites est entré dans mon système informatique.)

– Les recommandations suite à la pratique du maquillage permanent indiquant les précautions à respecter.

Y A-T-IL DES RISQUES (ALLERGIES, SAIGNEMENTS, GONFLEMENTS…) ?

Très peu voir pas du tout si les contre-indications annoncées précédemment sont respectées :

– Pas de saignement abondant

– Très peu de gonflements ou pas du tout en fonction du type de peau.

– Risque d’allergie non exclu mais très rare aussi. Si vous avez un doute, et que vous êtes sujet aux allergies, un avis médical dermatologique vous sera demandé.

Y A-T-IL DES PRÉCAUTIONS PARTICULIERES A PRENDRE AVANT LE RENDEZ-VOUS ?

Effectivement, quelques unes (pas d’exposition ou d’UV min. 7 jours avant, pas de gommage(s), etc…).

Ces consignes de soins détaillées, pré RDV, vous sont envoyées automatiquement quelques jours après la validation de votre RDV en ligne.

SOURCILS : DOIS-JE M’ÉPILER AVANT DE VENIR ?

De préférence, non. Le but de la dermopigmentation est de pouvoir pigmenter en créant la forme la plus naturelle possible. Etant donné que nous allons créer votre nouvelle ligne de sourcils lors du rendez-vous de consultation ; au plus il y a de poils, au mieux ce sera afin de pouvoir les épiler au plus juste de la forme souhaitée avant la prestation et obtenir un rendu final encore plus nature

SOURCILS : EST-CE QUE CELA PEUT FAIRE TOMBER LES POILS DE MES SOURCILS ?

Je me situe seulement à 0,2 – 0,3 mm sous l’épiderme. Les capillaires ne sont donc pas abîmés ; les bulbes ne sont pas touchés, donc pas de problème de repousse de poils non plus.

BOUCHE : J’AI DEJA EU UN OU PLUSIEURS BOUTONS DE FIÈVRE. PUIS-JE QUAND MÊME ME FAIRE TATOUER ?

Pour tout RDV pris pour une dermopigmentation des lèvres, que vous soyez sujet ou non aux herpès, un traitement pour éviter les boutons de fièvre tel que Zovirax ou Zelitrex, disponibles sur ordonnance, chez votre pharmacien, sera à prendre obligatoirement avant et après votre RDV (plus d’informations indiquées dans mon message de confirmation et protocole de soin pré RDV).

Gardez cependant en tête que si vous faites de l’herpés très fréquemment, la dermopigmentation risque de provoquer une nouvelle poussée, même sous traitement, mais elle sera minimisée grâce à la prise de celui-ci.

LEVRES : LES LEVRES SONT BRUNES/VIOLETTES/ FONCÉES. PUIS-JE LES FAIRE CORRIGER ?

La technique de correction de lèvres foncées (brunes, violettes..) s’appelle le DARKLIPS.

Cette technique de dermopigmentation est complexe et se travaille sous forme de « cure ». C’est-à-dire qu’elle se réalise en plusieurs séances, car c’est un vrai travail de correction, comme un traitement.

C’est une technique difficile à maîtriser car elle nécessite beaucoup de connaissances théoriques de la peau, de la colorimétrie et une capacité d’adaptation dans les méthodes de piquages.

 C’est donc possible, mais cela dépendra une nouvelle fois de beaucoup de facteurs et ne pourra se réaliser que dans certains cas et sous certaines conditions :

 

– DARKLIPS : Les lèvres foncées ne pourront pas être éclaircies de façon extrême par la dermopigmentation. Donc, plus les lèvres sont foncées/noires, plus le traitement deviendra difficile, voir inefficace.

Elle peuvent être corrigées, et donc s’éclairicir par le gain de luminosité grâce à la magie de la neutralisation par la colorimétrie.

Cependant, je mets un point d’honneur à toujours penser aux conséquences sur le long terme.

Si vous avez les lèvres brunes et que vous souhaitez avoir par exemple, cicatrisées, des lèvres roses, claires, cela implique de réaliser la dermopigmentation en utilisant des pigments hautement chargés en dioxyde de titane (pigment blanc).

Utiliser ce type de pigments peut engendrer une dépigmentation des lèvres. Le dioxyde de titane peut finir par ressortir. Et si cela devait arriver, c’est une molécule qui ne se détatoue pas ou extrêmement difficilement.

Je préfère donc opter pour des couleurs lumineuses mais qui resteront cohérentes avec votre pigmentation naturelle de base, qui évolueront bien dans le temps, en restant stables, sans risques majeurs.

 

Vous l’avez donc compris, bien que je pérsonnalise déjà à 100% mes prestations pour chacun de mes clients, le DARKLIPS, est un cas encore plus à part. Il nous faudra établir ensemble un nombre minimum estimé de séances (retouches) pour tenter d’obtenir un résultat satisfaisant, et durable. N’hésitez donc pas à me contacter en suivant les mêmes consignes que pour la prise de RDV classique, je vous donnerai mes conseils du mieux que je peux.

BOUCHE : SUR VOS PHOTOS, LES LEVRES SONT PLUS PULPEUSES APRES PRESTATION, ET PARFOIS MEME BRILLANTES. POURQUOI ?

En effet, sur les avant-après, on peut parfois constater que les lèvres sont plus pulpeuses, et parfois même avec un effet gloss ! Mais la dermopigmentation est simplement un ajout de couleur dans la peau.

Voici les explications :

  • Le gonflement de la bouche est normal, et peut-être plus ou moins important en fonction de la sensibilité et réactivité de la muqueuse. Pourquoi ça gonfle ? Parce que pour implanter le pigment dans la peau, il faut une aiguille, et la muqueuse étant une zone très sensible et réactive à la moindre agression extérieure, peut gonfler rapidement. Mais soyez rassuré, le gonflement disparaît sous 2h00.
  • L’effet brillant sur les lèvres que l’on peut voir sur les photos est simplement le résultat d’application d’une huile ou d’un baume protecteur, tout de suite après la prestation pour soulager, hydrater et protéger la muqueuse après la dermopigmentation.

Il faut prendre en compte que les photos qui sont prises, sont capturées tout de suite après la prestation.

La dermopigmentation des lèvres n’est en aucun cas un substitut de la médecine ou chirurgie esthétique. Aucune injection, donc aucun ajout de volume. Le rendu de la couleur cicatrisée sera donc mat, et votre bouche retrouvera sous 2h00 son épaisseur initiale.

EST-CE DOULOUREUX ?

La douleur est subjective et relative à chacun. Ce n’est pas un moment de plaisir c’est vrai, mais puisque les aiguilles pénètrent très peu profondément sous la peau, elles touchent le moins de terminaisons nerveuses possibles. Ce n’est donc pas douloureux.

Si vous êtes de nature anxieuse, nerveuse, plutôt douillette, ou encore en période de menstruations ou plutôt fatigué(e)/manque de sommeil, effectivement, vous risquez d’être plus sensible à la douleur que d’autres, mais aucun de mes clients, ne s’est jamais plaint de réelles douleurs, mais plutôt de picotements.

Techniquement, mais encore une fois, c’est subjectif, une dermopigmentation fait moins mal qu’une épilation, car l’aiguille va moins profondément dans la peau que l’endroit où se situe le bulbe d’un poil. Cela vous donne donc un ordre d’idée !

JE VOUDRAIS POUVOIR METTRE DE LA CRÈME ANESTHÉSIANTE AVANT LE RENDEZ-VOUS, EST-CE POSSIBLE ?

Non. La texture de la peau change, le résultat ne serait donc pas optimal.

En plus de cela, nous passons environ 30 à 45 min à choisir la couleur et la forme ensemble, la crème n’aurait donc de toutes façons plus aucune efficacité au moment de la dermopigmentation, alors, n’ayez pas de regret !

COMMENT SE DÉROULE LA PRESTATION ?

Si cette question vous intéresse parce que vous n’avez pas encore vu d’informations à ce sujet, c’est peut-être que vous êtes arrivé(e) dans cette F.A.Q. trop vite !
Vous pouvez retrouver tout le déroulé en détails, du RDV de consultation, au jour J, et jusqu’aux retouches, dans la partie « déroulé des rdv ». Bonne lecture ! 

COMBIEN DE TEMPS DURE LA CICATRISATION ?

La cicatrisation se divise en plusieurs phases, qui vous sont expliquées lors de votre RDV.

La cicatrisation est une étape cruciale mais parfois difficile à traverser suivant votre peau ou la technique choisie (changement de couleurs, croûtes).

Attention : le nombre de jour annoncé, dépend évidemment de votre âge, votre peau, la technique choisie, etc.

 

PHASE 1 : JOUR 1 JUSQU’A JOUR 8 

 

C’est la phase la plus importante avec des consignes de soins précises à respecter (pas d’eau ou de vapeur sur la zone, désinfection, etc…)

Vous remarquerez une pellicule de cicatrisation se former au fil des jours suivent la prestation, ce qui rendra votre pigmentation plus « grossière », plus épaisse, plus foncée ou différente de la couleur que vous aviez dès la sortie de votre RDV quelques jours plus tôt. Pas de panique, c’est totalement normal, n’essayez surtout pas d’effacer, ou frotter, patientez !

Cela est dû à l’apparition de petites pellicules de peau/croûtes, qui modifient l’aspect global de la dermopigmentation. Celle-ci s’en iront naturellement (ne pas les arracher !).

PHASE 2 : JOUR 8 JUSQU’A JOUR 20

 

C’est une phase impressionnante, car oui, souvent, c’est le moment où tout disparaît !

Oui, oui, disparaît ! Et c’est encore une fois, totalement normal.

En fait, quand les pellicules de peau tomberont, la peau sera en plein renouvellement cellulaire et les macrophages s’occuperont de trier les molécules de pigments dans la peau pour tenter d’en éliminer une partie. Votre pigmentation sera « remuée » et pourra donc s’effacer jusqu’à 90%, de façon homogène, ou bien seulement par endroit.

 

PHASE 3 : JOUR 20 JUSQU’A JOUR 45

 

C’est une phase déterminante. Une fois effacé, le pigment est censé remonter petit à petit, pour finalement trouver sa place définitivement dans la peau.

Durant cette phase, vous constaterez des changements de couleurs et d’intensité, au fil des jours. La couleur changera souvent d’aspect. Lorsque vous remaquerez que celle-ci reste de façon stable, plusieurs jours d’affilée, alors, vous saurez que votre dermopigmentation est cicatrisée, et pourrez apprécier le résultat final.

Attention : parfois, le pigment ne revient pas, et reste donc effacé. Ce n’est pas grave, et pas rare non plus. Ne vous en faites pas, et prenez votre RDV retouche normalement (en me signalant en amont que la pigmentation n’a pas tenue + photos, pour que je puisse prévoir plus de temps lors de la retouche, voir un changement de technique pour m’adapter à vos besoins et à votre peau)*

Une cicatrisation complète dure donc en moyenne 3 à 6 semaines en fonction de la peau, de votre âge et votre mode de vie.

Prévoyez donc de faire la retouche entre 6 et 8 semaines idéalement pour être sur que la peau soit bien cicatrisée.

Pas de panique si vous voyez que votre cicatrisation est beaucoup plus lente, c’est rare mais ça peut arriver, nous avons mis la possibilité de prendre RDV jusqu’à 3 mois.

*Ne soyez pas inquiet non plus si vous contastez que la pigmentation n’a pas tenue. Cela peut arriver, contactez moi et envoyez moi des photos, si cela devait être le cas, nous aviserons ensemble. 

EST-CE QUE LA COULEUR VIRE AU BOUT D’UN CERTAIN TEMPS ?

Les pigments hybrides et/ou organiques synthétiques que j’utilise ne virent pas, ils se cendrent simplement dans le temps. Avec une bonne connaissance de la colorimétrie et une technique de piquage adaptée, la couleur cicatrisée sera stable et adaptée à la couleur de votre peau

 

 

Attention : il n’est tout de même pas exclu que la couleur puisse évoluer différemment en se cendrant par exemple en fonction de vos hormones, mais aussi de la qualité de votre peau et de vos habitudes de vie. Voici quelques raisons :

– Une peau épaisse ou à tendance grasse

– Une transpiration importante

– Une exposition au soleil sans protection

– Des soins apportés à la peau en fonction des produits utilisés (gommages, peeling Etc.. à éviter à tout prix !)

– Exfoliation naturelle de la peau

 

En moyenne, et après retouche, le temps prévu pour un rafraîchissement de la couleur se fait tous les 1 an maximum, voir tous les 2 à 3 ans.

 

BON A SAVOIR : Les pigments qui virent sont les pigments minéraux. Les couleurs à base d’oxyde de fer ne coûtent pas cher, et malheureusement, sont donc très présents sur le marché de la dermopigmentation. Ils virent dans le temps dans les tons roses, oranges, bleus, verts, etc, en fonction du PH de la peau.

Si votre ancienne pigmentation a viré, et que le professionnel vous a dit que cela ne venait pas du pigment mais de votre peau, c’est faux. Certes, le PH de votre peau a joué un rôle sur la stabilité du pigment minéral, mais un pigment 100% minéral vire presque obligatoirement.

Si vous décidez de réaliser votre dermopigmentation ailleurs, n’hésitez donc pas à demander à votre prestataire quel type de pigments il utilise.

COMBIEN DE TEMPS CELA DURE-T-IL ?

La tenue de la dermopigmentation est très variable en fonction d’un grand nombre de facteurs énoncés ci-dessus. Cela peut varier de 1 mois (cas exceptionnel, si la pigmentation ne tient pas lors de la première prestation, après cicatrisation) à 24 mois.

APRÈS LA DERMOPIGMENTATION PUIS-JE ME MAQUILLER ?

Vous pourrez vous maquiller, mais seulement après cicatrisation et disparition de la pellicule de cicatrisation (environ 5 à 8 jours).

APRÈS LA DERMOPIGMENTATION PUIS-JE MOUILLER MON VISAGE ?

Pas d’eau (visage sous l’eau de la douche, piscine, mer..) ou de vapeur d’eau (sauna, hammam) le temps de la cicatrisation et tant que la pellicule de cicatrisation est présente (environ 5 à 8 jours).

APRÈS LA DERMOPIGMENTATION PUIS-JE FAIRE DES UV OU ALLER AU SOLEIL ?

Les UV et expositions au soleil sont de toutes façons déconseillés lorsque l’on est tatoué ; cela entraîne un mauvais vieillissement du pigment. Pas d’UV, et évitez l’exposition au soleil pendant au moins 15 jours après la pigmentation.

 

A noter que : On l’oublie trop souvent, mais l’exposition au soleil ne veut pas juste dire à la plage où au bord de la piscine, sur une serviette. C’est aussi dès lors où vous sortez le visage découvert et non protégé dans la rue où dans votre jardin.

En cas d’exposition au soleil après la phase de cicatrisation, appliquez une crème écran total indice 50+ (sous forme de stick, c’est pratique !) à appliquer sur la zone. L’utilisation est très fortement conseillée.

DOIS-JE APPLIQUER DES CRÈMES APRÈS LA PRESTATION ?

Une liste de renseignements concernant l’entretien de votre dermopigmentation vous sera donnée, en fonction de la technique choisie pour optimiser le bon déroulement de la cicatrisation et donc la qualité du résultat final.

 

ATTENTION, n’utilisez que la crème que l’on vous donne ou celles que nous vous conseillerons en fonction de la technique choisie :

– INTERDITS : Biafine, crèmes cicatrisantes, lotion ou produits chimiques sur la surface tatouée

LORS DE LA RETOUCHE, POUVEZ VOUS CHANGER LA COULEUR, MODIFIER LA FORME ?

La retouche est avant tout faite pour retoucher. C’est-à-dire, peaufiner les détails, combler les manques dûs à la cicatrisation, et éventuellement repasser sur la pigmentation avec la couleur initialement utilisée, pour lui donner plus d’intensité si besoin.

 

Normalement, la forme étant validée ensemble lors du premier RDV, celle-ci ne nécessite pas de modification.

Cependant, comme beaucoup d’entre vous souhaitent d’abord un rendu très léger et naturel, et je suis du même avis que vous, nous optons au départ toujours pour une forme plus fine, un dessin plus léger, et une couleur plus claire pour être sûrs que vous ne sortiez pas décu(e) ou apeuré(e).

 

Du coup, si vous souhaitez épaissir un peu, intensifier, foncer, biensûr, c’est totalement possible.

Par contre, si vous trouvez la pigmention trop épaisse, trop foncée, malheureusement, il n’y aura que le détatouage ou le temps, pour corriger cela.

 

C’est pourquoi, encore une fois, dans mon atelier, il est crucial pour moi, de prendre soin de vous, et de toujours jouer la carte de la SECURITE.

Toujours opter pour un dessin plus discret, une couleur plus claire, que l’on peut intensifier lors de la retouche en prévoyant plus de temps que nécessaire sans augmentation de tarif, plutôt que de risquer d’en faire un peu trop et que cela ne vous convienne finalement pas.

La prudence est la clé ! Comptez sur moi pour être de bon conseil à ce niveau là, je tiens énormément à votre satisfaction.

POURQUOI MA PIGMENTATION N’A PAS TENU LA PREMIÈRE FOIS ?

Le but du maquillage permanent est de vous embellir durablement avec un effet naturel.

Plus le pigment est implanté profondément dans la peau, plus votre maquillage permanent durera longtemps

(à vie).

Le dessin/tracé s’épaissira et paraîtra grossier, et la couleur choisie au départ paraîtra grise/terne parce qu’implantée, tellement profondément qu’elle en deviendra terne par manque de lumière.

Elle vieillira donc forcément mal dans le temps (soleil, sébum, exfoliations…).

Le but pour moi est de maîtriser parfaitement la pression avec laquelle  j’injecte les pigments dans votre peau. Plus le geste sera léger, presque aérien et délicat, mieux les pigments pourront s’estomper au fil du temps.

Certes, il y a donc un risque que votre peau (qui est un tissu vivant qui a ses conditions et ses lois) lors de la première intervention, fasse disparaître complètement le pigment après sa cicatrisation, mais avec une retouche tout rentrera dans l’ordre, une fois la bonne profondeur trouvée.

Comme je dis toujours à mes clients :

« Mieux vaut toujours jouer la sécurité et opter pour une couleur plus claire, et une pigmentation plus douce avec une profondeur de piquage peu profonde. La seule chose que l’on risque à faire cela, c’est que tout s’efface après la cicatrisation. Je préfère tout recommencer à 0 s’il le faut lors de la retouche, sans aucune majoration tarifaire, mais être sûr(e) que la pigmentation soit parfaite pour vous et soit jolie, cicatrisée, plutôt que de risquer de créer quelque chose qu’on ne pourra effacer si ça ne vous convient pas, car trop foncé, trop terne, trop épais.

Je ne pigmenterai jamais plus foncé, plus épais, ou plus profondemment, par peur que la pigmentation ne disparaisse après cicatrisation. Imaginez que vous gardiez 100% du pigment implanté ?
Une fois que cela est fait, c’est trop tard. On ne peut plus revenir en arrière. Votre visage est bien trop précieux, privilégions la prudence. »

SUIS-JE OBLIGÉ(E) DE FAIRE LA RETOUCHE ?

Celle-ci est vivement conseillée pour fixer le pigment et peaufiner les détails (ou retravailler entièrement si vous vous situez dans le cas précédent).

Elle s’effectue seulement si nécessaire, entre 6 et 8 semaines idéalement et maximum 12 semaines après la pigmentation.

Puis, votre pigmentation peut-être entretenue encore une fois seulement si nécessaire et si vous le souhaitez, minimum 1 an après la première retouche, voire 2 à 3 ans, en fonction de la tenue et de votre besoin.

J’AI DÉJA FAIT PIGMENTER MES SOURCILS AILLEURS. PUIS-JE FAIRE LA RETOUCHE CHEZ VOUS ?

Cela peut être envisageable mais il est extrêmement rare que j’accepte de réaliser la prestation en tant que retouche.

 

Dans l’éventualité où la dermopigmentation précédente a été parfaitement réalisée, que je connais et apprécis le travail du technicien qui vous l’a réalisée, que j’ai connaissance des produits utilisés, que le résultat cicatrisé ne nécessite que quelques petites retouches, mais que vous souhaitez réaliser votre retouche chez moi pour des raisons pratiques, cela peut-être envisageable.

Par contre, le prix de la retouche sera évidemment plus élevé et dépendra du stade d’évolution de votre pigmentation existante.

 

Dans le cas où les conditions exposées ci-dessus ne devaient pas être respectées, c’est qu’il ne s’agit pas, pour moi, d’une retouche mais d’une reprise/rattrapage. La prestation ne se fera que sous conditions. Je vous invite à me contacter pour plus d’informations et un conseil personnalisé

PUIS-JE FAIRE PLUSIEURS RETOUCHES ?

Attention à ne pas abuser des retouches, et acceptez qu’une dermopigmentation cicatrisée ne sera jamais aussi intense et parfaite que lorsque quelle vient d’être réalisée, avant cicatrisation.

Les retouches ne doivent être réalisées que si vraiment nécessaire et vous devez accepter que votre dermopigmentation cicatrisée puisse avoir quelques petits manques/défauts tant que ceux-ci ne sont pas trop voyants ou prédominants.

 

 Après la création et la retouche fixatrice, il ne faudra entretenir votre pigmentation que de façon annuelle maximum. Idéalement tous les 2 à 3 ans si vous voyez que votre pigmentation évolue bien.

Privilégiez les retouches qu’une fois que votre pigment est bien estompé, voire presque effacé avant de revenir, pour toujours repartir sur de bonnes bases.

J’AI DÉJA UN MAQUILLAGE PERMANENT RATÉ (OU NON) SUR MES SOURCILS, QUE FAIRE ?

Si le tatouage est raté, alors il vous faudra passer par la case détatouage (chimique ou laser) avant tout nouvel acte. Si votre ancien tatouage n’a pas viré, et est très estompé, j’envisagerai peut-être un recouvrement par la dermopigmentation mais cela se fera au cas par cas uniquement.

(voir la réponse à la question précédente)

Des questions ?

Vous pouvez me poser vos questions à tout moment !

Rendez-vous sur mon compte instagram : @ipekg_dermo

Consultez la F.A.Q par ici

La plus part des questions que vous avez ont leurs réponses par ici. SI besoin d’une questions complémentaire vous pouvez m’envoyer un message sur mon compte instagram : @ipekg_dermo